Un ciment écologique

Publié le par Graya

En Chine, le riz sert aussi de mortier.

    Aliment de base des chinois, le riz a autrefois servi, sous sa forme gluante, pour la construction de remparts et pour reboucher les failles des murs de certaines vieilles bâtisses. «La légende voulant que les artisans chinois d'autrefois utilisaient du porridge de riz gluant comme mortier pour construire des remparts a été vérifiée» , selon un rapport que cite l'agence Chine nouvelle. Des archéologues analysant un vieux mur autour de la ville de Xi'an, ancienne capitale qui abrite de fameuses statues de guerriers en terre cuite, ont été surpris par les ingrédients d'un mortier très résistant utilisé pour lier les briques. Cette pâte durcie a présentée les mêmes types de réactions que celles du riz gluant lors de tests chimiques, a expliqué Qin Jianming, chercheur du Centre de préservation et de restauration des vestiges culturels de Xi'an. «Nous pouvons donc conclure que du riz gluant a été utilisé dans le mortier» a-t-il dit. Le mur en question, de 12 mètres de haut, a été bâti au début de la dynastie Ming (1368-1644) et reste bien conservé. Le riz a peut-être aussi été utilisé dans la construction de la Grande muraille, il y a plus de 2.000 ans, rapporte Chine nouvelle.

Publié dans Archive

Commenter cet article